Rachat de credit - Credit immobilier - Crédit automobile - Crédit consommation - Assurance automobile - Assurance habitation - Assurance santé - Assurance prêt immobilier
rachat de crédit - cfa rachat crédit
rachat de crédit - cfa rachat crédit Accueil - cfa rachat de crédit CFA - cfa rachat de crédit Contact - cfa rachat de crédit
crédit et rachat de crédit

• Rachat de crédit
• Crédit immobilier
• Crédit auto / consommation
• Nos partenaires
• Lexique
assurance - rachat de crédit

• Assurance automobile
• Assurance habitation
• Assurance santé
• Assurance de prêt
• Nos partenaires
• Lexique
assurance - rachat de crédit

Les solutions de regroupement de crédit que CFA propose concernent toutes les personnes qui ont au moins un crédit ou qui ont besoin de trésorerie, qu’elles soient propriétaires ou locataires. Il est normal d'avoir des crédits mais la multiplicité des offres amène souvent à cumuler, au fil du temps, des crédits dans différents organismes et la gestion du budget familial devient difficile : le rachat de crédits est la solution.

Vous avez acheté ou construit une maison à l'aide d'un crédit, depuis les enfants sont arrivés et les besoins ont évolués : voiture plusgrande, garde des enfants, aménagement de la maison... autant de dépenses supplémentaires qui ont petit à petit déséquilibré vos comptes et augmenté le découvert. Là aussi n'attendez pas qu'il soit trop tard.

Consultez-nous afin de regrouper vos crédits et répartir sur de bonnes bases.


CFA, c’est également votre courtier pour toutes vos assurances et quelques soit votre profil. Que vous soyez bon conducteur, « malussé », jeune chauffeur, sans antécédent, suite à une suspension ou une annulation de contrat, résilié pour non paiement ou pour sinistralité excessive, nous avons la solution à votre demande.


Nous sommes également spécialisés en assurance de prêt, là encore si vous ne trouvez pas de solution suite à des soucis de santé, pathologies non assurables par votre organisme prêteur, ou simplement si vous cherchez un tarif compétitif, là encore consultez nous.


Contactez nous, un conseiller vous répondra dans les plus brefs délais et vous apportera toutes les explications nécessaires.




CFA Rachat Crédit à Lille s'occupe du rachat de crédit et du regroupement de crédit pour tous vos crédits voiture, immobilier, consommation, personnels... Nous résorbons votre endettement sur tous vos prêts et crédits.

assurance automobile - explications assurance automobile - exemples assurance automobile - demandes d'informations assurance automobile - faq

 

Alors que la concurrence s’accroît en matière d’assurance, le courtage d’assurance est un véritable atout pour les assurés. Il représente une réelle solution selon que vous cherchez une assurance au meilleur prix ou si vous cherchez une assurance garantissant du risque « hors normes » tels que les malussés, les personnes sans antécédent d’assurance, les résiliés pour alcoolémie, les résiliés pour non paiement, les jeunes conducteurs, les véhicules de prestiges…
 
 
Quelques éclaircissements bien utiles….
 
Bonus / malus mode d'emploi :
 
 
Le principe :
Le système de bonus / malus encore appelé CRM (coefficient de réduction / majoration), a été mis en place dans le but de susciter le maximum de prudence de la part des conducteurs de véhicules. Les bons conducteurs sont récompensés par un niveau de prime plus faible que celui des conducteurs responsables d'accidents.
Le CRM est calculé sur une période de 12 mois, les sinistres intervenus moins de deux mois avant l'échéance de cette période n'étant toutefois pris en compte que lors de la période suivante.
 
 
La descente :
D'un niveau initial à 100, le CRM est diminué de 5% pour chaque période de douze mois consécutifs sans accident responsable (même partiellement). Ce principe nous donne le tableau suivant :
1 année sans accident 100 x 0.95 = 95
2 années sans accident 95 x 0.95 = 90
3 années sans accident 90 x 0.95 = 85
4 années sans accident 85 x 0.95 = 80
5 années sans accident 80 x 0.95 = 76
6 années sans accident 76 x 0.95 = 72
7 années sans accident 72 x 0.95 = 68
8 années sans accident 68 x 0.95 = 64
9 années sans accident 64 x 0.95 = 60
10 années sans accident 60 x 0.95 = 57
11 années sans accident 57 x 0.95 = 54
12 années sans accident 54 x 0.95 = 51
13 années sans accident 51 x 0.95 = 48 plafonné à 50

La montée :
Chaque sinistre matériel totalement responsable entraine une augmentation de 25% du CRM. Chaque sinistre partiellement responsable 12,5%. Ne sont pris en compte que les sinistres mettant en cause des tiers : bris de glaces, vol, incendie, accident de parking ne sont pas pris en compte.
Exemple : avec un CRM de 68, un individu ayant un accident responsable partiellement aura l'année suivant un CRM de 68 x 1.125 = 77
Cette montée est également plafonnée à un coefficient de 350.
Exceptions :
Un assuré ayant un CRM de 50 depuis trois ans au moins, ne verra pas son coefficient majoré au premier accident partiellement ou totalement responsable.
En cas de malus, le CRM revient à son niveau initial de 100 après deux années consécutives sans sinistre.
 
Défaut de paiement
L'assureur peut vous envoyer une lettre recommandée de mise en demeure de payer dans un délai de 30 jours.
Si vous ne régularisez pas votre situation, l'assureur est en droit de résilier votre contrat dans les 10 jours suivant ce délai.
Même résilié, vous devrez intégralement la prime, et vous n'êtes pas garanti en cas de sinistre.
Note : Le délai court à partir du moment où l'assuré a reçu sa lettre de mise en demeure qui stipule la date d'arrêt des garanties et la date de résiliation du contrat ; durant l'arrêt des garanties (10 jours), si le client paye, il est réassuré à compter du lendemain midi. Après la résiliation, il doit toujours la prime mais n'est plus assuré.
 
Retrait de permis
Avoir son permis valide est la condition indispensable pour pouvoir être assuré et prendre son véhicule. Toute dérogation à cette règle entraînerait des conséquences graves pour le contrevenant.
Sous le terme "retrait de permis" il faut distinguer la rétention, la suspension, et l'annulation de permis.
 
Rétention :
Dans quel cas votre permis de conduire peut-il être retenu?
Si vous avez un taux d'alcoolémie égal ou supérieur à 0,5 g pour mille, tout agent de la force publique peut retenir immédiatement et pour 72 heures votre permis de conduire.
Ensuite, en fonction des résultats de l'analyse de sang, votre permis peut être suspendu pendant 6 mois maximum.
 
Suspension administrative :
Votre permis de conduire peut être suspendu administrativement si vous commettez une infraction grave au code de la route:
- excès de vitesse,
- dépassement dangereux,
- non respect d'un stop,
- délit de fuite.
La suspension est ordonnée par le préfet du département où vous avez commis l'infraction, soit seul (en cas d'urgence), soit après avis d'une commission.
Elle ne peut dépasser un an (deux mois si le préfet a décidé seul).
 
Suspension judiciaire :
Votre permis peut être suspendu par décision de justice si vous commettez une infraction très grave au code de la route (homicide ou blessures involontaires, délit de fuite, conduite en état d'ivresse). Elle peut être d'une durée de 6 ans.
Si vous étiez sous le coup d'une suspension administrative, cette dernière cesse d'avoir effet lorsque le tribunal a jugé.
 
 
Effets de la suspension :
La suspension prend effet le jour ou la décision vous est notifiée.
Elle entraîne pour la même durée et dans les mêmes conditions la suspension de tout autre permis dont vous êtes titulaire.
Vous risquez une amende et un emprisonnement de six mois si vous conduisez sans permis.
 
 
Annulation :
Dans quel cas le permis de conduire peut-il être annulé?
L'annulation est prononcée par le tribunal correctionnel dans les cas d'infractions très grave au code de la route (délit de fuite, homicide, conduite en état d'ivresse).
Elle est d'une durée maximum de trois ans, mais peut être portée à dix ans en cas de récidive de conduite en état d'ivresse, notamment ayant entraîné la mort.
L'annulation prend effet le jour où la décision vous est notifiée.
Elle entraîne l'annulation pour la même durée et dans les mêmes conditions de tout autre permis dont vous êtes titulaire.
Vous risquez une amende et un emprisonnement de six mois si vous conduisez sans permis.
 
 
L'alcoolémie
En France, Il est interdit de conduire avec un taux d'alcool pur dans le sang égal ou supérieur à 0,5 g par litre de sang (au lieu de 0,7 g avant le 15 septembre 1995).
Tout conducteur en état d'ébriété compromet gravement la sécurité de ses passagers et des autres usagers de la route.
Donc concrètement, si vous avez un taux d'alcoolémie égal ou supérieur à 0,5 g pour mille (ou 0,4 g dans l'air expiré), ou si vous êtes manifestement en état d'ivresse, tout agent de la force publique peut retenir immédiatement et pour 72 heures maximum votre permis de conduire.
Si l'automobiliste est seul ou si aucun passager ne peut le remplacer au volant, la voiture est immobilisée.
Ensuite, en fonction des résultats de l'analyse de sang, votre permis peut être suspendu administrativement (par le préfet) pendant six mois maximum.
Vous risquez également d'être déféré devant une juridiction.
 
Sanctions judiciaires :
Si vous avez un taux d'alcoolémie compris entre 0,5 et 0,8 g pour mille, vous risquez une amende et la perte de trois points.
Si vous avez un taux d'alcoolémie supérieur ou égal à 0,8 g pour mille, vous risquez jusqu'à 2 ans de prison, une amende pouvant atteindre 30 000 F, la confiscation du véhicule, la suspension du permis et la perte de six points. Attention, en cas d'infraction très grave (récidive, homicide), vous risquez, en plus des sanctions pénales, l'annulation de votre permis, pour une durée pouvant atteindre dix ans.
Pour toute information, adressez-vous au service d'accueil et de renseignements du tribunal d'instance ou du tribunal de grande instance.
Au niveau de l'assurance cela entraîne les conséquences suivantes :
Si vous êtes responsable d'un accident en état d'ivresse, votre assureur peut:
- majorer votre prime dans la limite de 150 % s'il n'y a pas d'autres infractions sanctionnées, de 400 % en cas d'infractions multiples (délit de fuite..),
- résilier le contrat, moyennant un préavis d'un mois.
Vous aviez souscrit des garanties complémentaires:
- "défense et recours", "protection juridique"
- "dommages tous accidents",
- "dommages collision",
- "individuelle accident",
- "famille passagers".
Elles ne s'appliquent pas en cas de conduite en état d'ivresse, sauf cas exceptionnel (s'il est prouvé l'absence de rapport avec le sinistre)
 
Conséquences pour l'assuré :
Si vous êtes blessé, vous ne toucherez rien au titre de la garantie "conducteur", ni des autres garanties individuelle accident (invalidité, indemnités journalières…)
Les réparations du véhicule ne seront pas remboursées.
La société d'assurance ne vous défendra pas devant le tribunal.
 
Indemnisation des victimes :
L'assureur prend en charge l'indemnisation des victimes au titre de la responsabilité civile, y compris les passagers, même s'ils étaient eux-mêmes en état d'ivresse.
 
Le dépistage et vérification du taux d’alcoolémie :
Les forces de police et de gendarmerie peuvent pratiquer des dépistages du taux d'alcoolémie des automobilistes :
- en cas d'accident de la circulation ayant occasionné un dommage corporel, même si l'automobiliste n'en est pas responsable,
- en cas d'infraction au code de la route (même en dehors d'un état d'ivresse manifeste).
- des dépistages peuvent être également ordonnés par les officiers de police judiciaire, en dehors de toute infraction.
Les dépistages sont pratiqués au moyen d'un appareil mesurant le taux d'alcoolémie dans l'air expirée (alcootest). Vous pouvez refuser de subir un dépistage, mais vous risquez alors d'être soumis à une vérification du taux d'alcoolémie.
 
 
Vérification du taux d'alcoolémie :
Elle intervient:
- en cas de dépistage positif,
- ou si vous refusez de vous soumettre au dépistage.
Elle est pratiquée:
- soit par prise de sang et examens médicaux,
- soit au moyen d'un appareil mesurant le taux d'alcoolémie dans l'air expirée, appelé éthylomètre.
 
 
Pour vérifier votre état :
Vous pouvez vous procurer des alcootests avant de prendre le volant. Ils sont en vente dans les pharmacies, les bureaux de tabac, certaines grandes surfaces et stations services, auprès de l'Automobile Club de France et des compagnies d'assurance.
 
 
Pour toute information, adressez-vous à votre préfecture, ou à un centre de prévention routière.

création de site internet - agence de conseils en communication
Crédit Finance Assurance (CFA) SARL au capital de 8 000€ - RCS LILLE 432 492 056
Mentions légales - Plan du site